Protection des chauves-souris dans le canton de Berne

 

La BIF – Centrale d’information bernoise pour la protection des chauves-souris – a été restructurée au début 2012. Elle s’appelle dorénavant «Plateforme d’information bernoise pour la protection des chauves-souris» et agit par ce site Internet. En raison d'importantes restrictions financières, il n’est malheureusement plus possible de poursuivre l’activité du centre de conseil public, qui officiait comme centrale pour toutes les demandes concernant les chauves-souris.
 

Cependant, sur mandat du canton, nous pouvons administrer ce site Internet et y publier des informations importantes. Les biologistes actifs jusqu'à ce jour fonctionnent maintenant principalement comme conseillers pour les services cantonaux chargés de la protection des chauves-souris.
 

L’association du même nom a été restructurée et est désormais uniquement prise en charge par des bénévoles. Le nouveau nom de l’association est: Fledermausverein Bern. Vous trouverez d’autres informations à ce sujet dans la rubrique «Association».


Comment réagir si des chauves-souris se sont installées dans la façade?

Sur ce site remis à jour, vous trouverez de nombreux renseignements sur diverses questions concernant la présence de chauves-souris ou leur protection. Profitez de l’occasion pour le découvrir.
 

Comment réagir si des questions demeurent sans réponses?
Il n’est pas possible d’anticiper toutes les questions. En définitive, il faut se souvenir que les chauves-souris sont un groupe d’animaux menacés, et bénéficient de ce fait d’une protection fédérale (art. 20, al. 2 OPN). L’application incombe au canton (LPN art. 31, al. 1 et 3). L’instance cantonale bernoise responsable de cette application est le Service de la Promotion de la Nature (http://www.vol.be.ch/vol/fr/index/natur/naturfoerderung.html).
 

Les acteurs de la BIF coordonnent en outre leurs activités avec la protection des chauves-souris en Suisse, qui met à disposition dans chaque canton correspondant régional (voir Liens).

 

Il nous reste à vous remercier pour le soutien et l’intérêt que vous avez manifesté jusqu’à présent pour ces petits animaux nocturnes, utiles, protégés et passionnants et nous espérons que vous continuerez dans le futur. Nous continuerons pour notre part de nous engager corps et âme pour les chauves-souris.
 

          Photo: Noctule commune (© C. Eicher)